Plus d’un million de nouveaux utilisateurs d’internet mobile chaque jour Selon le dernier Rapport d’Ericsson présenté à la presse jeudi 29 juin 2017, le nombre d’abonnés au haut débit mobile devrait augmenter de 2,6 milliard d’ici 2022.

Le monde enregistre plus d’un million de nouveaux utilisateurs d’internet mobile chaque jour. C’est ce que révèle Ericsson dans son dernier Rapport sur la mobilité présenté jeudi 29 juin 2017, au cours d’un point de presse à Yaoundé. Au total, il y a eu 107 millions de nouveaux abonnements dans le monde pour le premier trimestre 2017. L’Afrique qui reste l’une des zones les plus dynamiques a enregistré 9 millions de nouveaux abonnements. Mais cette croissance en termes d’abonnés est portée par l’Inde, qui a enregistré 43 millions de nouveaux abonnés, suivie de la Chine avec 24 millions de nouveaux abonnés. Le monde compte au total 7,6 milliards d’abonnements mobiles, dont 985 millions en Afrique, d’après le rapport d’Ericsson. Ce qui veut dire qu’il y a plus d’abonnements mobiles que de gens sur terre. Ceci s’explique selon Olivier Vandermoten, Managin director chez Ericsson, par le fait que la communication des abonnements mobiles va au-delà des simples personnes et englobe également l’internet des objets, l’e-government et tous les nouveaux services très développés dans les zones où le taux de pénétration d’internet mobile dé- passe la barre de 100%. Ce taux est estimé par exemple à 124% en Europe de l’ouest et de 106% en Amérique du nord. Par contre le taux de pénétration d’internet mobile est en deçà de la barre des 100 en Afrique, soit 81%. La raison : l’internet des choses reste encore faible sur le continent. Ericsson note que c’est le haut débit mobile qui pousse la croissance dans toutes les régions. Ericsson prévoit que sur les six prochaines années, les réseaux haut débit mobiles vont compter près de 2,6 milliards de nouveaux abonnés, de quoi remplir 10 fois par jour le plus grand stade de football d’Afrique, le Soccer city de Johannesburg dont la capacité est d’environ 95 000 personnes. D’ici fin 2022, les prédictions d’Ericsson comptent 5 milliards d’abonnements à la 4G (LTE). La 5G quant à elle devrait atteindre 15% de la population en 2022. A cette date, prévoit Ericsson, la plupart des non-connectés actuels auront une couverture haut débit mobile. La conséquence étant l’amélioration de la vitesse et de la qualité de la connexion pour les abonnés. Malgré la crise qui frappe de plein fouet certains pays du continent, Ericsson constate que les investissements dans les télé- coms sont à la hausse. Toutefois, les zones reculées sont marginalisées par rapport aux grandes métropoles. Des initiatives telles que le « Mobile rural coverage » implémentées par Ericsson et les opérateurs de téléphonie visent à réduire cet écart de connexion. Ce projet a connu du succès dans les pays tels que le Bénin et le Ghana en termes de développement.
Source « Le quotidien de l’économie »

LEAVE A REPLY